La route de la soie

Soie-02

© Le gars qui tricote

Soie -01

© Le gars qui tricote

Soie-03

© Le gars qui tricote

Après avoir eu l’occasion d’apprivoiser mon rouet, je me suis dit que je devrais essayer de filer de la soie. Je suis allé au magasin de laine et j’en ai acheté un petit peu. On m’avait averti que c’était plus difficile à filer que de la laine de mouton. Le petit sac de soie est quand même resté là, près de mon rouet, pendant quelques jours, je n’arrivais pas à me lancer dans l’aventure. Un matin, je me suis levé et je me suis dit: « Allons, sois brave! » Je me suis installé dehors car il faisait un temps superbe. J’ai commencé à filer mais tout allait tellement mal: la fibre se séparait trop, elle était tellement lisse que je n’arrivais même pas à filer un bout sans que ça casse et même si j’ai réussi à figurer la bonne tension, j’ai eu de la difficulté. Après quelques heures de labeur, j’ai réussi à filer un long bout. Plus je filais, plus je m’habituais à travailler avec la fibre de soie. Cependant, j’ai dû prendre une pause car j’ai tellement tenu ma fibre serrée que j’ai eu une tendinite. J’ai maintenant terminé, mais je ne suis pas super satisfait du résultat.

Une réflexion au sujet de « La route de la soie »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *